Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Diabète : l’épilepsie, une complication méconnue

Diabète : l’épilepsie, une complication méconnue

Retour
3 epilepsie

Le diabète et l’hypoglycémie constitueraient deux facteurs de risque, liés ou indépendants, de développer une épilepsie.

« Le diabète de type 2 expose à l’hypoglycémie sévère, dès lors que son traitement repose sur des sulfamides hypoglycémiants parfois puissants ou sur l’insulinothérapie », explique le Dr Philippe Tellier (Journal international de médecine). « Le retentissement cérébral des accès hypoglycémiques est bien connu. Dès lors, la question d’un risque d’épilepsie favorisée par les hypoglycémies à répétition se pose ».

Pour y voir plus clair, une équipe taïwanaise (National Chung Hsing University) a suivi pendant une dizaine d’années deux groupes : des diabétiques de type 2 (+/- 750.000) et des personnes non diabétiques appariées selon l’âge et le sexe (+/- 820.000). Objectif : évaluer les effets séparés ou conjoints du diabète et de l’hypoglycémie sévère sur le risque d’épilepsie.

Le résultat montre que le diabète est associé à une augmentation d’environ 50% du risque d’épilepsie, et qu’il est identifié comme un facteur de risque indépendant. L’hypoglycémie sévère a le même statut, sans modifier la relation entre le diabète et l’épilepsie. Autrement dit, tant le diabète que l’hypoglycémie, et indépendamment l’un de l’autre (même si des passerelles existent chez une partie des patients), augmentent le risque d’épilepsie. Cette observation mérite confirmation, note le Dr Tellier, même si elle semble plausible.

Source: Diabetes Research and Clinical Practice (www.journals.elsevier.com/d)

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 


Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous