Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Pour aider notre système immunitaire

Pour aider notre système immunitaire

Retour
5 froid

Dès que l’organisme entre en contact avec des intrus tels que des bactéries, des virus, des parasites ou des mycoses, le système immunitaire se met en action pour nous protéger. Pour ce faire, il a besoin de certains nutriments: sélénium, zinc, vitamine D et… mélatonine pour le sommeil.

On peut comparer le système immunitaire à une armée dans laquelle de nombreux soldats sont en attente, avec plusieurs lignes de défense: nos défenses naturelles (notre peau, nos muqueuses), l’immunité naturelle, présente dès la naissance, l’immunité acquise après une première rencontre avec un germe infectieux, etc. 

Cette armée fait appel à des anticorps, ainsi qu’à des cellules de défense, notamment les lymphocytes. Mais pour que cette armée soit efficace, elle doit être bien nourrie, en particulier pour combattre les bactéries et les virus de l’hiver. 

Des choix alimentaires sains et les bons nutriments stimuleront nos soldats, tandis que les régimes restrictifs, les mauvaises habitudes alimentaires et les carences ne feront que les affaiblir.

Des nutriments essentiels pour l’immunité

Le sélénium, le zinc et la vitamine D ont beaucoup fait parler d’eux ces derniers temps. A juste titre ! Ces nutriments répondent de manière spécifique au bon fonctionnement de notre système immunitaire.  

Le sélénium, clé de notre immunité 

Le sélénium est d’une grande aide dans la destruction des intrus, déjà dans notre première ligne de défense. Une quantité suffisante de sélénium aide à éliminer les virus, les bactéries et les cellules mortes. Un bon taux de sélénium permettra de produire suffisamment de lymphocytes T - les soldats - et de protéger nos cellules d’attaque pour un fonctionnement optimal. Un niveau de sélénium trop faible peut entraîner un effondrement complet du système immunitaire. Saviez-vous que le niveau de sélénium n’est pas toujours optimal ? Assurez-vous d’un apport suffisant, en veillant à choisir un complément avec une forme de sélénium organique standardisée.

Des voies respiratoires mieux protégées grâce au zinc

 Le zinc, comme le sélénium, est un élément important du système immunitaire de première ligne. Le zinc peut désactiver les virus de manière immédiate et a un effet positif sur les infections respiratoires. Le zinc est essentiel au bon fonctionnement du thymus et donc au développement des lymphocytes T. Une carence en zinc finira par freiner la formation des anticorps. Cela entraîne un épuisement et une perturbation du système immunitaire. En complément, préférez un zinc lié organiquement pour une bonne absorption. 

Vitamine D - une défense meilleure et plus forte 

Sous sa forme active, la vitamine D renforce nos défenses et régule la fonction des lymphocytes. La lumière du soleil est la principale source de vitamine D, c’est pourquoi nous sommes souvent carencés pendant les mois d’automne et d’hiver. Comme complément, on conseille une vitamine D dissoute dans une huile végétale de qualité pour assurer une bonne assimilation. 

Le sommeil, la «meilleure» médecine 

En plus d’un bon état vitaminique et minéral, une bonne nuit de sommeil peut faire des merveilles pour votre système immunitaire. La privation de sommeil, au contraire, affaiblit le système immunitaire. Si votre rythme sommeil/éveil est perturbé, peut-être produisez-vous trop peu de mélatonine, l’hormone du sommeil, produite au cœur de notre cerveau à la tombée de la nuit, qui provoque la sensation de somnolence. C’est pourquoi, en cas de sommeil perturbé, il peut être utile de prendre de la mélatonine en complément. Choisissez alors des comprimés sublinguaux à laisser fondre sous la langue juste avant de vous coucher.


Cet article a été réalisé par

Vous l'avez aimé ? Rendez-vous sur leur site !


Article réalisé par Letz be healthy
Voir plus d'articles

Contactez-nous