Les cookies assurent le bon fonctionnement de nos services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus
Accueil > Tous les articles > Hypertension et dépression : une association à hau...

Hypertension et dépression : une association à haut risque

Retour
4b burnout

La combinaison entre la dépression et une pression artérielle élevée expose à un risque important d’accident cardiaque ou cérébral. Un suivi est donc indispensable.

Comme l’explique cette équipe écossaise (université de Glasgow), « des recherches approfondies sont nécessaires pour comprendre comment la pression artérielle et la dépression interagissent ». En tout cas, sur un plan statistique, l’association entre une pression artérielle élevée et des symptômes dépressifs augmente considérablement la probabilité de souffrir d’un infarctus ou d’un accident vasculaire cérébral (AVC), par rapport à une dépression avec pression artérielle satisfaisante, ou une hypertension sans dépression. La combinaison exerce un effet démultiplicateur. Ceci a été mis en évidence au terme du suivi, pendant plusieurs années, de quelque 35.000 patients (présentant ou non un trouble cardiaque ou un diabète, deux situations qui accentuent sensiblement le danger).

La recommandation pratique consiste à prôner une détection systématique de la dépression chez les patients hypertendus et de l’hypertension chez les personnes dépressives. Et à traiter l’une et l’autre, bien entendu.

Source: European Society of Cardiology (www.escardio.org)

L'article vous a plu ? Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter de PassionSanté ! 

Article réalisé par PassionSanté.be
Voir plus d'articles

Contactez-nous